Traces et trajectoires

Résidence de février à avril 2014 // restitution septembre 2014.
À partir de ces échanges mais aussi de certaines figures historiques, Émilie Renault dessine une topographie de Saint-Priest intégrant les espaces de vie des habitants ainsi que leur parcours. Mêlant passé et présent, mémoires et regards, le projet assemble des traces de la ville et tisse les trajectoires si diverses de quelques-uns de ses habitants.

1 installation composée de
– 6 formats | dessin et couture sur toile
– textes et couture sur papier
– 1 généalogie | dessin et couture sur toile
– 1 chronographie | textes et couture sur papier
– 1 cartographie | dessin et couture sur toile